Partagez | 
 

 Carnet d'une Furie Reniée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

Furie Reniée

XP : 23
Messages : 12
Ici depuis le : 01/08/2014
Couleur Dialogue : Rouge



MessageSujet: Carnet d'une Furie Reniée   Sam 2 Aoû - 12:59

Carnet d'une Furie Reniée



OLYMPHE LEHWENN
Non Jouée


▬ Mère. Bien qu'elle m'aie donné la vie, j'imagine que je ne fus pas assez bien pour obtenir une quelconque affection de sa part. Elle me donna néanmoins quelques moments de son quotidien afin de me donner des conseils dans l'unique but de lui faire suivre sa voie, cependant elle sembla beaucoup plus attachée à mes frères aînés, héritiers du puits un jour. Si j'étais née plusieurs années plus tôt, et que j'eu la chance d'être l'unique fille de la famille, peut-être aurais-je vécu des choses différentes. Mais ce n'est pas le cas... C'est aussi pour mon statut de benjamine qu'il lui fut bien facile de m'envoyer au Temple d'Azur, me reniant comme sa fille, lorsqu'elle découvrit l'étendue de mes pouvoirs. Quelle mère fait cela ? Peut-être beaucoup, finalement. J'ignore si un jour elle m'accordera une once de respect. Cela fait des nuits qu'elle hante mes rêves. J'aimerais qu'elle voit qui je suis devenue, au sein du Temple. Parfois, j'aime même à penser qu'elle pourrait en être fière. Mais mon seul prénom la répugne, et j'ignore si j'ai réellement envie de lui faire face.
HECVOR LEHWENN
Décédé


▬ Père. Il n'a jamais réellement été là, lui non plus. Pas par envie, mais par devoir. Pour faire subsister notre famille, il lui fallait longuement rester cloîtrer dans ses appartements. Les rares fois où il fut présent furent pourtant charmants. Il semblait tout aussi heureux de voir mes frères que moi-même. Il me souriait, il m'ébouriffait tendrement les cheveux et me disait : "Tu as la beauté de ta mère et la force de ton père.". Mais Mère ne cessait de lui dire du mal à mon égard, bien plus présente dans ma vie, soi-disant. Père ne la crut jamais vraiment. Lorsqu'il découvrit mes pouvoirs, il ne fut pas effrayé. Il ne me regarda jamais avec peur ou déception. Il m'enlaça même, le jour de mon départ, me souhaitant "de trouver une vie plus belle que celle qu'il pouvait m'offrir. Je n'oubliai jamais ses mots. Mère dut haïr Père pour cette accolade. Mais il ne l'écoutait guère non plus. Longtemps j'eus pour espoir de lui écrire, mais je savais que Mère intercepterait les lettres. Et puis... Et puis j'aurais aimé le retrouver, un jour, ou qu'il vienne me rendre visite, pour qu'il soit fier de moi. Un an après mon départ, il décéda dans de mystérieuses circonstances. Je pleurai, cette nuit-là.

AMMER LEHWENN
Non Joué


▬ Frère Aîné. Lorsque je naquis, il avait déjà 6 ans. Il ne joua jamais réellement avec moi, Mère le lui interdisait et faisait en sorte de prendre beaucoup de temps pour lui. Nous fûmes séparés, durant mon enfance. Je crus même qu'il m'en voulait, qu'il ne m'aimait pas. Cela m'attristait. Il n'était que ce frère à qui je ne parlais jamais réellement, et qui venait nous gronder lorsque nous faisions des bêtises, Shever et moi. Lorsque je devins adolescente, et que lui devint adulte, il m'accorde bien plus de temps. Il vint un jour dans ma chambre, et il m'écouta, il me conseilla vis-à-vis de Mère et Père, de la vie, de mon avenir. Il fut présent. J'étais heureuse. Depuis ce jour, il vint souvent me voir, la nuit tombée, pour discuter de nos vies respectives, pour rattraper le temps perdu. Nous riions beaucoup. Nous avions enfin un lien. Lorsque vint mon départ, il fut du côté de Mère. Je compris : il ne pouvait la décevoir, elle attendait tant de lui. Je vis cependant dans son regard toute la peine que lui inspirait ma future absence.
SHEVER LEHWENN
Non Joué


▬ Frère Aîné. Mon deuxième frère, moins âgé qu'Ammer. Lorsque je naquis, il n'avait que deux ans de plus. Ce fut avec lui que je nouai le lien le plus étroit, durant mon enfance. Nous jouâmes souvent ensembles, jusqu'à voler des cookies dans les cuisines. Lorsque nous devînmes adolescents, nous entrâmes dans une phase plus dure, continuellement sous tension. Tous deux traversions une phase difficile de notre vie. Mère en profita, bien sûr, pour l'éloigner de moi. Mais ses stratagèmes pour le rapprocher d'Ammer ne fonctionnèrent qu'un temps. Lorsque nous fûmes assez mûrs pour gérer nous-mêmes nos liens, nous nous retrouvâmes. Le soir, nous formions un duo devant la cheminée, et nous adorions jouer aux cartes. Ce fut cependant lui qui devina mes dons, lorsqu'un jour, par colère, je le brûlai accidentellement. Il ne m'en voulut jamais. Il tenta même de m'aider, en m'entraînant. Mais ce n'était pas saint, j'avais constamment la peur de le blesser. Cela faillit d'ailleurs se produire, le jour où les flammes jaillirent de mon corps, et qu'il s'interposa pour sauver Mère. La peur était dominante dans ses yeux. Il ne m'offrit aucune accolade pour mon départ. Mais j'aime à croire qu'il était triste de me quitter, comme moi je l'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Carnet d'une Furie Reniée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Carnet de Chasse
» Technique Furie
» Carnet d'un espion malade | Luigi di Paliano
» Arrive en furie [PV Céline]
» Carnet d'une ombre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merreth ::  :: Archives :: v1 de Merreth-