Partagez | 
 

 Felicius Jho'blyn, langue et lame acérées !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

Langue et Lame Acérées
Saltimbanque

XP : 10
Messages : 48
Ici depuis le : 31/01/2015
Couleur Dialogue : #996699



MessageSujet: Felicius Jho'blyn, langue et lame acérées !   Sam 31 Jan - 23:20



Felicius Jho'blyn






« L'art de vivre n'est pas tant de profiter que de savoir tirer parti. »









SURNOM : "Le type de l'autre soir" (après tout son but c'est de se faire rapidement oublier)
ÂGE : 31 ans
SEXE : homme
ORIENTATION : hétérosexuel



QUALITÉS :
◈ éloquent
◈ équilibre inné
◈ connaissance des us de la haute société comme de ceux des bas quartiers
◈ bonne dextérité manuelle
◈ fine lame

DÉFAUTS :
◈ légère dépendance au jeu
◈ mauvais caractère
◈ peu scrupuleux
◈ impatient
◈ rancunier
◈ peu porté sur le protocole


GHILDE / CLAN : Ness'Yn
STATUT SOCIAL : Caste Artisane
TITRE : Langue et lame acérées
PROFESSION : Saltimbanque (espion sous couverture)






POUVOIR



Scintillement : Felicius peut générer de la lumière à partir de surfaces réfléchissantes (miroir, métal, eau ... ), allant du discret reflet à la lumière aveuglante. La lumière en question ne brûle pas (sauf si la créature éclairée souffre a contact de la lumière solaire). Contrecoups : légers picotements dans un endroit aléatoire du corps pour une utilisation modérée, douleur comparable à la piqûre prolongée d'une aiguille pour une utilisation intense.





CARACTÈRE & PHYSIQUE



Felicius est un homme à la barbe et aux cheveux bruns, et au teint légèrement halé. Son corps est légèrement trapu, ce qui peut faire sous-estimer au premier abord sa vivacité. Bien qu'il porte généralement en public des tenues qui pourraient vêtir aussi bien un bourgeois, un marchand ou un artisan dont l'affaire prospère, il ne goûte guère les tenues tape-à-l’œil et leur préfère des atours moins reluisants mais plus fonctionnels.

Malgré le fait qu'il puisse mettre sa fierté de côté lorsque le besoin s'en fait sentir (mission délicate, potentialité de mort subite ... ), Felicius se montre aisément soupe au lait et n'hésitera pas à l'occasion à manifester son mécontentement d'une réplique bien sentie.
Il peut se montrer audacieux, et a une fâcheuse tendance à se fourrer dans des situations précaires lorsqu'une affaire prend une dimension personnelle ; cependant loin d'être téméraire il préfère ne prendre que des risques calculés. Après tout, son image de marque lui importe moins que de reporter à plus tard sa visite à l'état de cendres des catacombes de Nu'Rasi.
Son amour des jeux mariant astuce et hasard reflète en quelque sorte son paradoxe personnel d'attirance et de défiance vis à vis du péril.






HISTOIRE



Second d'une famille de 4 enfants, Felicius Jho'blyn est né de Lobellia, une modeste joaillière Ken'Dar logeant dans les bas-fonds de Nu'Rasi, et de ... bah qui saurait dire. Sa mère lui a parlé lorsqu'il était enfant d'un navigateur à bord d'un bateau sabre, qu'il a attendu étant jeunot avant que les railleries et insinuations des voisins ne le découragent et lui ouvre les yeux sur la dureté de l'existence.

Il avait alors 11 ans.

Il se mit à côtoyer des gamins turbulents, puis de fil en aiguille se retrouva en connivence avec ces troubles tisseurs de tracas que l'on nomme fort à propos Hors-la-Loi.

Après s'être essayé à la rapine, à la contrebande et autres activités répréhensibles, il quitta à la hâte le misérable logis familial occupé par sa mère à 15 ans, fuyant les Doss'Ta et leurs limiers traquant les membres réseau clandestin auquel il appartenait. Heureusement, n'ayant qu'un rôle de comparse de seconde zone, les autorités ne s'intéressèrent pas longtemps à ce qu'il était advenu de sa personne. Il jugea néanmoins préférable de prendre le large avec sa cité natale, et mis les voiles vers Evant'ÿs aux innombrables tours.

Là, il fit la connaissance de Leptotyph.

Deux ans avait passé durant lesquels il s'était essayé à plusieurs emplois, il avait fini par se porter volontaire pour participer aux spectacles d'une troupe itinérante, accomplissant des corvées, puis donnant parfois la réplique dans des scénettes de rue, apprenant petit à petit jongleries et autres ficelles du métier ... mais quelques uns de ses mauvais penchants juvéniles ne l'avaient pas abandonné.

Après une saison particulièrement fructueuse, l'ambitieux jeune saltimbanque se dit qu'un tiens vaut mieux que deux tu l'auras : mieux valait s'éclipser avec une grosse part du pactole maintenant, que d'attendre de connaître ces revers de fortune qui guettent tout artiste. Il prépara minutieusement son entreprise, se ménageant une voie de sortie, gagnant la confiance des membres de la troupe, en particulier de celui qui possédait la clé de la cassette de fer contenant les deniers de la troupe, Leptotyph.


Leptotyph était un étrange vieillard qui, s'il ne se mettait que rarement en avant lors des représentations, avait acquis une autorité tacite au sein de la troupe. Il parlait peu, mais sa parole avait valeur de loi.
Leptotyph était sans nul doute le membre le plus instruit de la troupe, enseignant aux autres certaines obscures chansons traditionnelles, composant certaines pièces, rectifiant certaines imperfections des premières représentations à chaque nouvelle saison, anticipant parfois avec une troublante exactitude l'évolution des caprices des spectateurs de la haute société ...
Ce singulier érudit avait pour lui la connaissance, et Felicius n'eut pas à feindre la soif d'apprendre afin de flatter ce précepteur de circonstance qu'il trouvait des plus intéressants. C'est pourquoi il s'était plusieurs fois ravisé, songeant quitter la troupe plus tôt.
Mais l'occasion était cette fois bien trop belle pour ne pas lui sourire.


Alors que Felicius tournait la clé - qu'il avait habilement subtilisé à son gardien - dans la serrure du coffre de la troupe, une poigne de fer lui tordit soudain le bras dans le dos tandis qu'une pointe aigüe vint lui caresser le creux des reins.
La voix triste de Leptotyph énonça doucement :
" À malin, malin et demi. Par les Trois, mon jeune ami vous avez fait une grossière erreur ... C'est bien regrettable, que vais-je pouvoir faire de vous ? "
Puis il sentit une piqûre et perdit connaissance.

À sa grande stupeur, alors qu'il s'attendait au mieux à être envoyé par le prochain navire-sabre à la Tour de Fer, il s'éveilla affamé dans une suite fastueuse, les fers aux pieds, certes, mais qu'on s'empressa de lui enlever dès lors qu'un serviteur s'aperçut de son éveil. Après avoir pu se restaurer, il fut prestement mené dans un lieu singulier, salle chimérique issue du croisement architectural d'un tribunal avec cet art décoratif subtil avec lequel on ne sait jamais où s'arrête le registre du salon de thé chic et où commence celui de la maison de passes.
En lieu et place de juge se trouvait une femme d'apparence gracile et pourtant intimidante, un loup de carnaval masquant la moitié de son visage et agitant doucement un éventail ouvragé déployé devant son menton. Seuls ses yeux pénétrants étaient le seul élément visible de son visage, scintillant comme deux joyaux dans la pénombre.  
L'apparition sibylline était encadrée de deux personnages en costume de théâtre, l'un portant un masque moqueur, l'autre un masque furieux.

Le Furieux annonça qu'il se trouvait dans une annexe du Manoir aux Mille Masques à An-Trazza, et que le châtiment qui l'attendait entre ces murs lui ferait regretter de ne pas être tombé entre les mains, pourtant revêches, des Doss'Ta.
Sauf s'il prêtait serment et donnait satisfaction à la Ghilde Ness'Yn, précisa malicieusement le Moqueur.
Après un silence pesant, devant le peu d'alternatives s'offrant à lui, Felicius accepta la seconde option.


Depuis, Felicius Jho'blyn est un pion de plus sur l'échiquier labyrinthique de la Ghilde des artistes et courtisans, alternant spectacles et intrigues comme un acteur change de costume.
Bien que cette vie ne lui offre que peu de temps pour se pencher sur son passé, une question le taraude toutefois, lancinante : cette anonyme restée muette le jour de son entrée dans la Ghilde : était-elle un autre pion, ou était-ce la Dame elle-même sous l'un de ses masques ?











Friselyss







SURNOM : Persifleuse
ÂGE : 9 ans
SEXE : femelle
RACE : triton babillard




DESCRIPTION



Souvent confondu avec les nombreuses espèces de lézards de Merreth, il s'agit d'un étrange amphibien à la peau bleue aux motifs variables d'un individu à l'autre ayant la capacité de reproduire les sons qu'il entend avec une grande fidélité.
Les spécimens apprivoisés sont plutôt rares puisque ces charmantes créatures au sang froid, non contents de pouvoir délivrer des sons abominables lorsqu'elles sont irritées, possède également des pointes rétractiles dont le venin cause chez les humains une paralysie flasque (généralement non létale) et des hallucinations.
Ceci dit les tritons babillards à l'état sauvage ne sont pas connus pour être agressifs envers les êtres plus grands qu'eux à moins qu'ils soient dérangés, et ne piquent leurs agresseurs que pour mieux les fuir.

Un triton babillard vit très longtemps et s'il est bien nourri grandit lentement tout au long de sa vie. Le plus grand spécimen connu faisait 4 mètres de long de la tête à la queue et son âge était estimé à plus de deux siècles, mais de tels cas sont rarissimes et un individu dépassant le mètre est déjà exceptionnel.


Quant à Friselyss, étant jeune elle ne mesure qu'une vingtaine de centimètres. Ayant été acquise par Felicius à l'état d'oeuf, elle a été dressée à obéir en priorité aux ordres de Felicius avant son instinct, cependant il peut arriver qu'elle ait une conduite imprévisible.











DERRIÈRE L'ÉCRAN


CODE : Je préfère le chocolat avec des petits biscuits héhé ^^

(Café ? Sucre ? Chocolat ? Meringue ?)
PRÉSENCE SUR LE FORUM (SUR 7 JOURS) ? : 1 jour par semaine minimum
COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Par un annuaire de forum.
UN AVIS ? : Je préfère juger sur pièce, mais je sens que je vais me plaire ici !
Gros pouce levé pour l'univers et la société de Merreth, très originaux (et pour le design du forum qui vend carrément du rêve).
Cordialement, kiss kiss love tout ça tout ça.






NOTE : je ne suis pas l'auteur de l'image (Mancomb Seepwood, qui mérite d'être cité parce que j'adore également l'image complète !) dont est tiré mon avatar, à tout moment celui-ci n'a qu'à me contacter s'il souhaite que je la retire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

L'énigmatique sentimentaliste
1er Cercle

XP : 9
Messages : 194
Ici depuis le : 08/08/2014
Couleur Dialogue : #336699



MessageSujet: Re: Felicius Jho'blyn, langue et lame acérées !   Mar 3 Fév - 9:15

Ok, ok, j'ai bien tout lu et pour t'avouer j'en redemande héhé. En tout cas, te voilà validé, sans couleur, mais elle ne devrait pas tarder.
Je te conseille cependant de recenser ta petite bêbête sympathique dans le coin prévu à cet effet Ici comme ça si quelqu'un cherche à la connaître mieux, elle ne sera pas déçu de ne pas la voir.

◈ VALIDÉ ◈

La bienvenue officielle parmi nous, puisses-tu t'y plaire  

"20" XP offerts.

Profites-en pour venir demander :

✔ Proposer ou répondre à un RP -->
✔ Commencer un Carnet de Voyage si tu le souhaites -->
✔ Remplir ton Feuillet Personnel que tu trouveras dans ton Profil



Et bien entendu amuse toi bien parmi nous


Autrefois, je répondais au nom d'Esthia Shallal, mais ça c'était avant d'apprendre la vérité. Désormais, je me battrais au grand jour. Attends-moi, je viendrais te chercher et toi crains-moi, cache-toi, car rien ne pourra m'arrêter désormais, bientôt ce sera ton tour de souffrir comme tu l'as fait souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

Dame des Hauts-Vents
1er Cercle

XP : 4
Messages : 274
Ici depuis le : 03/05/2014
Couleur Dialogue : lightgreen



MessageSujet: Re: Felicius Jho'blyn, langue et lame acérées !   Mar 3 Fév - 10:50

Bienvenue parmi nous membre coloré *salutation officielle merrethinien*

J'ai hâte de voir ce que ton personnage donnera en RP ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Felicius Jho'blyn, langue et lame acérées !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Felicius Jho'blyn, langue et lame acérées !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» Lame d'epee
» La langue de la Marche
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merreth ::  :: Registre des Personnages :: Identités Vérifiées-