Partagez
 

 Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ayanëa Al'Sharam

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

L'énigmatique sentimentaliste
1er Cercle

XP : 9
Messages : 194
Ici depuis le : 08/08/2014
Couleur Dialogue : #336699



MessageSujet: Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')   Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na') EmptySam 11 Oct - 20:13


Je sentis comme un soulagement émanant d'elle lorsque je précisais que j'aidais tout le monde. J'haussais imperceptiblement un sourcil. Pourquoi être soulagé ? Après tout, il était normal de venir en aide à ceux qui en avait besoin qu'il soit riche ou pauvre, enfin c'était ce que je pensais, mais après tout ça pouvait très bien être vu d'une tout autre manière. Je haussais alors doucement les épaules en espérant lui montrer que j'étais ainsi, que s'était ma façon d'être et que je ne voyais pas réellement de différence entre riche et pauvre. Peu importait ma classe, j'avais appris bien plus des pauvres que des riches de toute façon. Je soupirais doucement et finalement lorsqu'elle accepta ma demande, je fus on ne peut plus soulager. Jamais je ne restais en place très longtemps, j'avais toujours tendance à bouger constamment, le seul endroit ou je ne bougeais quasiment pas était la bibliothèque. Oh charmante bibliothèque que j'aimais plus que tout et qui me permettait d'assouvir toute la curiosité que je pouvais avoir. Oh bien entendu, j'en apprenais tout autant sur le terrain, mais dans la bibliothèque, je pouvais être tranquille sans avoir peur de prendre un trop plein de sentiment.

Je conduisis donc Na' dans la ville, marchant doucement dû à mes blessures. Le protecteur derrière moi ruminait doucement et bientôt je sentis une présence familière. Je levais la tête et me retournais pour voir mon frère de cœur : Karek. Bon sang j'avais beau être fâché contre lui, j'étais drôlement content de le voir. Je ne dis rien au départ et finalement je finis par m'arrêter doucement. Na' n'allait probablement pas comprendre mais elle comprendrais dans peu de temps. Je ne me secouais pas, j'étais tranquillement dans mon coin et finalement après quelques minutes je pris la parole.


« Tu compte rester à distance encore longtemps ? »

« Tu me fais toujours la tête, je peux le sentir dans ton aura. »

« Tu sais très bien que j'aurais du mal à te pardonner à cause de ce que vous avez fait. D'ailleurs où est Sannom ? Comment va-t-il ? »

« Il va bien rassure toi, c'est pour son bien qu'on fait ça et pour le tien aussi. Hors de question de te laisser à qui que ce soit qui.... »

« Ne me dit pas ça sérieusement. »

Mes yeux prirent dangereusement une teinte bleuté caractéristique de la puissance de mon pouvoir.

« Tu me tuerais? »

« Tu sais très bien que non, mais lui il était là quand j'avais besoin de lui. Il était là quand il fallut combattre. Il était là quand j'ai perdu le contrôle. Il ne m'a jamais lâché, il m'a aidé et je me suis rapproché de lui. J'ai le droit d'y croire. »

« Pourquoi ça doit être lui. »

« Je t'en prie Karek, tu sais très bien qu'on ne choisit pas. Jamais, pourquoi cet accès de jalousie ? »

« Tu demande encore? »

Je ne voulais pas comprendre, pas du tout. Je ne voulais pas me dire que ça pouvait être ça. Il m'avait dit avoir quelqu'un en vue, qui aurait pensé que s'était moi ? Il était la seule personne dont les sentiments étaient aussi complexe que les miens et surtout il était la seule personne à pouvoir m'en cacher une partie, les masquer. Je laissais tomber cela et lui aussi visiblement et je me tournais finalement vers Na'.

« Na', je te présente mon protecteur attiré : Karek. Il est aussi un ami depuis un certains temps maintenant n'est-ce pas ? »

Je souriais et il se présenta à la jeune femme. Toujours ravi de faire la connaissance de tout le monde. J'engageais Na à continuer notre route et finalement nous arrivions sur la place du marché. Karek était juste derrière nous. Je sentais son regard sur moi, je sentais son inquiétude grandissante pour mon état mais je ne dis rien de plus.  Je me tournais vers elle et finalement je la regardais tranquillement avec un sourire, comme si la conversation de tout à l'heure n'avait jamais eu lieu.

« Dit-moi, veux-tu voir quelque chose en particulier ? Je connais ce marché par cœur. Demande moi et je te conduirais ? »

Je souriais doucement, mais mon cœur lui était profondément blessé. Ma conscience voulait que je puisse revoir Sannom, mais mon inconscient lui me le répétais sans cesse. Jamais je ne le reverrais et cette vérité était de plus en plus présente, de plus en plus puissante. Elle remplissait mon cœur de plus en plus et loin de me faire peur, loin de m'effrayer, cette idée de ne plus le revoir me terrorisait au plus au point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Na' Dir Ziran

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

Nihiliste fantasque
Courtisane

XP : 86
Messages : 79
Ici depuis le : 08/09/2014
Couleur Dialogue : #330066 Violet Indigo



MessageSujet: Re: Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')   Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na') EmptyMer 15 Oct - 8:33

Na' suivait tranquillement sa nouvelle compagne, marchant doucement à ses côté, elle tenait Manar dans ses bras, qu'elle avait recouvert d'un foulard. « Sa peau éest sensible au soleil. » Avait-elle expliqué plus tôt. Elle espérait même un jardinet ou un lieu avec moins de passager où elle n'aurait pas peur de laisser son enfant gambader à son aise.
Petit à petit, ralentissant le rythme lent, Esthia s'arrêta définitivement. Na', tenant toujours sagement Manar, s'était arrêtait elle aussi, un ou deux pas plus loin. La regardant. Avait-elle repérer quelque chose à contempler ? Avait-elle mal ? Timide, Na' allait finalement se décider à lui demander ce qui n'allait pas lorsque se fut l'empathique qui pris la parole.
Oh ! Mère Déesse ! Nous étions suivis !
Na' n'avait bien sûr rien remarqué, elle frémit. Esthia se mit à discuter avec l'homme, laissant la courtisane hors de toute compréhension. Des auras ? Des inconnus ? Tant de mots et de noms qui ne lui évoquait rien. Elle attendit, replaçant Manar doucement, plus confortablement sur son bras gauche.
Elle se remit à le caresser nerveusement alors que leur conversation tournait définitivement en délire, sur un sujet qui ne lui plaisait pas du tout. Un meurtre ?! Il ne manquait plus que ça !
Là, encore des explications entre les deux protagonistes, des histoires de protecteurs et de Psiijic (en somme), toujours aussi nerveuse, Na' soupira.

Esthia était peut-être perturbée, Na' n'en savait rien, mais elle trouvait cette mascarade étrange. De toute façon, elle ne voulait pas y réfléchir.
« Enchantée » Dit Na' alors que les présentations allaient de bon train. Esthia, l'amena dans un mouvement, à continuer la marche. Na' frissonna sans vraiment savoir pourquoi. Elle suivit comme un automate, serrant Manar qui agitait la tête car il sentait bien évidemment la nervosité de sa mère. Esthia fini par se décider à adresser un gentil sourire à la courtisane. Comme pour la rassurer, l'engager, mais non, elle était bien perturbée par l'échange qu'il y avait eu à peine plus tôt. Certes, la conversation lui avait été tout à fait hermétique, les mots, les personnes évoquées... Mais elle avait bien compris que tout ça ne rentrait pas dans ses cadres, peut-être même pas dans les leurs. Cale leur semblait étrange à eux aussi.
Brrr quelle horreur cette situation !
Na' n’aimait pas les drôles de situations, incontrôlables et incompréhensibles, elle les fuyais. Esthia, d'ailleurs, semblait profondément troublée malgré le fait qu'elle détourna l'attention de tous.
Soudain, Na' réalisa qu'elle l'avait tutoyé : elle ne savait pas si elle devait en être heureuse comme une marque d'affection ou si Esthia avait simplement relâché la pression et abandonné sa froideur grâce à la compagnie d'un gens connu. Cela perturba Na' qui fut assez dubitative au sujet de cet étrange tutoiement, elle se demandait si, elle, tutoyait qui que ce soit. Puis elle se souvint qu'elle devait répondre à la question de la jeune femme.
Peu habituée à être plongée dans tant de monde, elle était heureuse d'avoir un guide.
« Oui, avec plaisir ! J'aimerais énormément voir les pierre, j'en cherche une pour Manar. De protection contre les mauvaises intentions... Je crois qu'une Labradorite... »
Elle lui sourit gentiment.
« Oh non ! Plutôt une Nuumite ! »
Elle sourit à nouveau, ainsi qu'au jeune homme, pour montrer que sa politesse l'empêché de l'oublier.
« Merci encore. » Dit-elle à Esthia, reconnaissante, sans même se rendre compte qu'elle ne l'avait pas encore remercié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayanëa Al'Sharam

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

L'énigmatique sentimentaliste
1er Cercle

XP : 9
Messages : 194
Ici depuis le : 08/08/2014
Couleur Dialogue : #336699



MessageSujet: Re: Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')   Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na') EmptyDim 19 Oct - 13:37

Dieu que la vie était compliqué et qu'elle nous apportait rarement ce qu'on cherchait comme réponse. Je sentais bien que notre discussion n'avait pas eu un bon impact sur la jeune femme, j'espérais juste qu'elle ne nous en tiendrait pas rigueur. On ne pouvait décemment pas toujours être d'accord dans une vie et je le savais parfaitement. Cependant, entre Karek et moi, ça avait été compliqué dés le départ. On s'était de suite bien entendu, mais rapidement on avait remarqué que nos liens étaient très profonds. Il était le seul à pouvoir me sortir de ma transe lors d'un trop plein d'émotion. Comme si, lui seul avait les clés qui permettaient de me comprendre. D'un autre côté, nous étions ensemble depuis tellement de temps que s'était parfaitement normal qu'on se comprenne sans un mot en fait.je secouais la tête pour sortir ces idées de ma tête, ce n'était réellement pas le moment et puis j'étais avec Na pour l'instant, je devais me concentrer sur la jeune femme. Le reste ce sera pour plus tard.

J'attendais donc qu'elle veuille bien me dire ce qu'elle avait envie de faire. Dans ce marché, on trouvait réellement de tout et parfois de rien. On trouvait aussi des ennuis, comme partout en vérité, mais tout de même. Je la regardais donc tranquillement lorsqu'elle parla de voir les pierres. Je réfléchissais aux allées que nous allions devoir parcourir pour y arriver. Je connaissais un marchand très aimable et avec qui cela valait le coup de marchander. Plus je réfléchissais et plus il me semblait que Cedar serait la personne approprié pour trouver ce dont elle avait besoin.


« Je vais t'emmener chez quelqu'un que je connais. Il devrait trouver ce dont tu as besoin. »

Alors, sans sourciller, je l'invite à me suivre. Je l'aurais bien pris par la main si seulement... si je ne possédais pas ce pouvoir qui avait le don d'exacerbé les sentiments lorsque je touchais une personne. Il ne nous fallut que quelques minutes seulement pour nous rendre à l'étal de Cédar. On remarquait des tas de pierres, toute plus magnifiques les unes que les autres. Saphir, lapis-lazuli, émeraude, Agathe, Citrine et tellement d'autre dont je ne connaissais pas le nom. Je me souvenais de la dernière fois ou j'avais été cherché l'une de ces pierres. Pour ma mère. J'avais pensé à une pierre banal, je ne connaissais pas réellement les pierres et c'est là qu'il m'avait tendu un Zircon. Magnifique pierre dans les tons de bleu. Je me souvenais encore de la joie sur le visage de ma mère. Ce bleu, qui lui rappelait mes yeux, c'est ce qu'elle n'arrêtais pas de dire. Soupirant, je finis par poser mon regard sur l'homme qui ne cessait de me fixer.

« Esthia, ma chérie.... »

Un grognement venant de derrière le fit arrêté et il reprit comme si de rien n'était.

« Alors qu'es-tu venu faire aujourd'hui ? Seulement discuté ? Des informations ? Dit-moi tout. »

Je lui adressais un sourire et lui montrait Na' posté à côté de moi.

« En fait, je t'amène une cliente. Elle aurait besoin de tes conseils en matière de pierre pour trouver celle qui irait bien à son enfant. Une pierre de protection si je ne me trompe pas. »

Je regardais doucement Na' et lui fit signe de continuer la conversation.


« Vas-y explique lui ce que tu veux, il peut tout te trouver. »

Et je savais que j'avais raison. La personne qui avait réussit à mettre un peu de vie dans les yeux de ma mère, s'était lui après tout. Alors j'attendais patiemment, ne sachant quoi faire d'autre que de les regarder discuter. Après tout, s'était aussi quelque chose d'écouter.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Na' Dir Ziran

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

Nihiliste fantasque
Courtisane

XP : 86
Messages : 79
Ici depuis le : 08/09/2014
Couleur Dialogue : #330066 Violet Indigo



MessageSujet: Re: Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')   Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na') EmptyDim 26 Oct - 8:36

« Enchantée » répondit Na' dans un sourire intimidée.
Sa timidité la gagnait de plus en plus, elle ne connaissait pas Esthia depuis longtemps, et être en autant de présences masculines la rendait toujours un peu nerveuse. Elle était sur ses gardes avec les hommes, déformations professionnelle.
Et, soupirant, elle pensa qu'en tant que courtisane, bientôt, l'un d'entre eux devrait bien la choisir et la coller dans sa villa.
Elle frissonna.

Puis, sortant de ses pensées, elle revint au monde.
Na' n'avait aucune idée du rôle que cet homme avait jouait dans la vie de sa nouvelle compagne. Elle restait hésitante.
« C'est pour mon fils. » Expliqua Na', en présentant Manar, sage dans ses bras, et en le découvrant un peu du foulard.
« J'aimerais une pierre de protection contre les influences négatives, je pensais à une Nunnite... »

L'homme haussa un sourcil en voyant ''l'enfant'', mais il haussa les épaules.
« Si c'est réellement une vraie bonne pierre de protection qu'il vous faut, prenez une Tourmaline Noire, au moins, ce sera radical. »
« Non... A vrai dire, je me méfie moins des... Esprits et des énergies que des gens bien réels... Vous savez, il y a si peu de gens bien intentionnés... »

Il grogna une approbation et répondit.
« Je pense avoir ça. »
Il fit un sourire à Esthia qu'il n'avait pas vu depuis longtemps, et dont il aurait bien aimé avoir des nouvelles, mais elle n'avait pas interrompu leur échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayanëa Al'Sharam

FEUILLET PERSONNEL

POUVOIR :

RELATION :

L'énigmatique sentimentaliste
1er Cercle

XP : 9
Messages : 194
Ici depuis le : 08/08/2014
Couleur Dialogue : #336699



MessageSujet: Re: Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')   Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na') EmptyMer 29 Oct - 11:29

Je regardais tranquillement l'échange. Mes blessures me faisaient mal, mon corps me faisait mal, mais le pire s'était mon cœur. Je savais parfaitement que dans tout cette immense bordel, mes sentiments en prendrait un coup. Je le savais et pourtant, je ne pouvais pas m'en empêcher. J'avais tenté et visiblement, une fois encore j'avais perdu. Lorsque je rentrerais, je m'enfermerais dans ma chambre pour de nombreux jours. Reprendre l'entraînement, reprendre des constantes de travail. Reprendre tout et rien. Je ne savais plus vraiment ou j'en étais. Mon regard se porta vers l'endroit ou devait se situer normalement la caserne Doss'Ta. Là-bas aurait dû se trouver Sannom, j'aurais dû pouvoir le voir, mais maintenant, je ne verrais plus rien. Je n'avais plus envie de rien, plus envie de voir personne. Mon cœur se serra en même temps que celui de quelqu'un d'autre. Je tournais alors ma tête vers Karek, le regard triste. Il savait parfaitement ce que je ressentais puisque visiblement je lui faisais ressentir la même chose.

Où était cette barrière entre nous deux ? Où se situait-elle ? Comment la mettre en place ? Parfois j'avais l'impression d'être connecté à lui par un intermédiaire qui ne me plaisait pas, mais je devais bien avouer qu'il était tout ce que j'avais dans ce monde. Au delà, de cette famille, au delà de Kraal et d'Andrass, je n'avais rien mis à part lui. Mes deux frères était occupés avec leur travail respectif. Andrass protecteur chez les Doss'Ta et Kraal héritier de notre famille. Il devait s'occuper des affaires et s'était lui qui prenait soin de notre mère à Andrass et moi. Je finis par me retourner et ne plus regarder cette tour. Peut importe ce que j'avais ressentis, peut importe ce que s'était, ça n'avait plus lieu d'être. Je ne le reverrais jamais de toute façon. Alors je repris le cours de la discussion tranquillement, alors que Na' demandait une pierre assez particulière. Je vis alors Cédar partir un instant et je m'approchais de Na tranquillement.


« Ne t'en fais pas, ici tu ne crains rien. Je te protégerais. »

Oui car au milieu de tout ce monde, si quelque chose arrivait, même avec mes blessures, je serais capable de la protéger de tout et de tout le monde. Je sentais ma peau vibrer de tous ces sentiments présents. Je sentais mon pouvoir entrer en résonance avec les sentiments environnants. C'était une sensation étrange, mais bien présente. Et dire que je pouvais exploser à tout moment. Karek dû sentir ma réfléxion car il se rapprocha de moi et posa sa main sur ma hanche. Ce contact me fit étrange. Jamais il ne l'avait fait avant et s'était... étrange à dire vrai. Je soupirais intérieurement mais ne tenta pas de m'échapper. Si lui pouvait me toucher, ce n'était pas mon cas, je ne voulais rien ressentir pour l'instant. Je laissais donc tranquillement cet état de fait et finalement Cédar revint avec une boite qu'il ouvrit devant Na'.

« Plusieurs grosseur, dites-moi celle que vous plaît et je vous faire un collier pour votre enfant. Ou un bracelet ou autre chose si vous désirez, comme vous êtes une amie de ma chère Esthia, je ne vous ferais payer que la pierre. »

Il était bon commerçant, je devais l'avouer et finalement il sortir de son autre main un magnifique bracelet en lapis-lazulis que je regardais.

« Nan... tu n'as pas... »

« Je t'avais vu le regarder. Il est pour toi, quelqu'un est déjà venu régler ça. »

Je sentis la main de Karek quitter ma hanche pour venir se poser sur le bracelet et me le passer au bras.

« Tu... »

Qu'est-ce que je pouvais dire d'autre alors que je venais de comprendre que s'était lui qui m'avait offert ce bijou que j'avais remarqué une fois. Mon regard se perdit dans le sien et je ne pus que lui sourire. Je le repoussais tout le temps, mais lui était constamment près de moi. Ce que je pouvais être égoïste. Rougissant légèrement, je le remerciais et finalement ne tourna vers Na' pour voir ce qu'elle allait choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')   Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na') Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Cherchons au marché ce que nous pourrions avoir nul part ailleurs ! (Pv Na')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Merci au "tribu du Nord" de nous avoir supportés
» «Sans la noirceur, nous ne pourrions pas voir les étoiles» / PV. S. Jake Radulovich
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merreth ::  :: Archives :: v1 de Merreth-